banniere
petition

ACCUEIL

- Page d'accueil

LES MENACES ACTUELLES

- Perte d'espace

- Absence de financement pour la rénovation

- Fusion avec la Cité des sciences et de l'industrie

LES ACTIONS

- Nos actions

LES TEXTES

- Sur la fusion

- Sur la rénovation

- Travaux parlementaires

PRESSE

- Communiqué de presse

- Contacts

ON PARLE DE NOUS

- Presse

- Audiovisuel

- Soutiens politiques, syndicaux, associatifs...

EN 2002 et 2004, DEJA...

- Archives

Des pertes d'espaces d'exposition

Au sein du Grand Palais dont la surface totale est de 88000m2, le Palais de la découverte en occupe 24400m2 (Tableau général des propriétés de l'Etat ; Direction générale des impôts)

Depuis un an, c'est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) qui gère le Grand Palais. Il exploite ce bâtiment en louant ses espaces à des sociétés privées pour des manifestations culturelles ou commerciales.

Le Grand Palais s'enorgueillit de l'agrandissement de ses espaces dédiés au confort de ses visiteurs. Seulement, ce qu'il ne dit pas, c'est que cela se fait en partie au détriment du Palais de la découverte.

En effet, pour proposer à leurs visiteurs "de meilleures conditions d'accueil (chauffage et climatisation) des équipements et services adaptés (espace librairie-boutique, signalétique extérieure, restauration) et qui respectent les normes internationales", le Grand Palais veut agrandir ses espaces dédiés à remplir ces missions, et passer de 10000 m2 à 20000 m2 (soit une superficie à peu près égale à celle du Palais de la découverte!). Déjà, un espace autrefois occupé par la Sorbonne a été transformé en restaurant "Le mini palais". Ainsi, les visiteurs du Grand Palais seront dans d'excellentes conditions pour apprécier les expositions à caractères culturel ou commercial... et dans de bonnes dispositions pour s'arrêter dans les boutiques et autres lieux de restauration. Rentabilité oblige...!

Ainsi donc, le directeur du Grand Palais, Yves Saint-Geours, nous impose un échange de surfaces. Nous devons céder une très vaste salle, dénommée "Salon d'honneur", qui abrite trois grandes salles (hauteur sous plafond de 15,60 m) :

  • L'une contient entre-autre un réacteur nucléaire. On y présente les exposés consacrés aux réactions nucléaires.
  • Une deuxième salle est dédiée à la mécanique. Elle comprend notamment un manège inertiel sur lequel peuvent monter quinze adultes.
  • La troisième salle contient la plus grosse partie des ateliers et exposés de chimie.
  • Enfin, en plus de ces trois salles, un vaste espace utilisé comme bureau d'étude et pour l'archivage.

En échange, le Grand Palais nous offre une série de bureaux en enfilade...! Hauteur moyenne sous plafond : 2,80 m...! Si les surfaces échangées sont bien équivalentes, l'iniquité de l'échange est évidente en termes de volumes...

Ainsi, en ne considérant que les espaces d'exposition que nous cédons, c'est, en échange, un volume quatre fois plus petit qui nous est accordé.

De plus, ces espaces de bureaux que nous récupérons sont peu compatibles avec les exigences imposés aux lieux d'exposition.

Suite>

< Retour


Nous sommes

Probleme mecanique : ".mysql_error()."
"; } echo $result ; mysql_close(); ?>

signataires.


Et encore autant sur la petition amie "Sauvons le Palais de la découverte". Merci !

plusieurs pétitions

Voir la liste des signataires


ACTUALITES

27 mars 2009

On parle de nous dans NouvelObs.com
En savoir plus

26 mars 2009

On parle de nous dans Libération
En savoir plus

24 mars 2009

Soirée de soutien
En savoir plus

23 mars 2009

On parle de nous dans NouvelObs.com
En savoir plus

21 mars 2009

On parle de nous sur France3
En savoir plus

19 mars 2009

On parle de nous dans Métro
En savoir plus