banniere
petition

ACCUEIL

LES MENACES ACTUELLES

- Perte d'espace

- Absence de financement pour la rénovation

- Fusion avec la Cité des sciences et de l'industrie

LES ACTIONS

- Nos actions

LES TEXTES

- Sur la fusion

- Sur la rénovation

- Travaux parlementaires

PRESSE

- Communiqué de presse

- Contacts

ON PARLE DE NOUS

- Presse

- Audiovisuel

- Soutiens politiques, syndicaux, associatifs...

EN 2002 et 2004, DEJA...

- Archives

Janvier 2009 : Le personnel du Palais de la découverte dénonce l'abandon du Salon d'honneur au profit du Grand Palais et la perte de 1000m2 d‘expositions...

Dernière mise à jour du site :8/12/2009

L'ENTRÉE DANS LA LÉGENDE...

1937, 1938, 2007, 2009, quelques dates de notre histoire.

1937 : exposition universelle, exposition coloniale, expositions du Front Populaire, la vie est faite de contradictions, mais deux millions de visiteurs passent dans le Grand Palais consacré à une exposition scientifique dont Jean Perrin, prix Nobel de physique, est le maître d’œuvre : le Palais de la Découverte.

1938 : exposition temporaire, exposition permanente, Jean Perrin et Jean Zay, symboles respectifs de la science et de l’éducation, rouvrent le Palais de la Découverte comme musée permanent.

Au cours des années, le Palais de la Découverte se fabrique une identité : il montre la science en train de se faire, dans tous les sens de l’expression. Ce qu’on montre au public, ce sont bien les fondamentaux de la science, et c’est fait devant le visiteur. C’est aussi la science qui s’élabore dans les laboratoires que l’on vient montrer ici : le Palais de la Découverte devient peu à peu la maison commune des scientifiques. Les scientifiques sont heureux de venir y rencontrer le public. Le public est heureux de venir y rencontrer des scientifiques.

Les générations passent, les scientifiques se souviennent avoir pris le virus en visitant le Palais de la Découverte, en famille ou avec leur classe, ou les deux. Les enseignants y emmènent leurs élèves, parce que leurs enseignants les y ont emmenés, quand ils étaient élèves.

La société évolue, la poussière tombe sur le Palais de la découverte qui a perdu une majuscule mais pas sa majesté. Les gouvernements passent, promettent des budgets de rénovation, gauche, droite, gauche, droite, les budgets ne viennent pas. Le personnel déploie des trésors d’ingéniosité pour continuer, coûte que coûte, à montrer les expériences qui sont à l’origine des recherches, à montrer la science en train de se faire, à montrer la science qui donne envie de devenir scientifique.

2007 : la gratuité ne paye plus, seul le privé trouve grâce auprès du pouvoir politique dont l’univers est le bling-bling. Des bureaucrates sans idée inventent ce qu’ils croient être des concepts alors que ce ne sont que des caprices. La RGPP passe sur la culture : il faut éliminer les fonctionnaires, il faut faire place à la société de la connaissance. Le savoir n’est plus gratuit, la science doit se vendre.

Coup d’essai, en janvier 2009, le Grand-Palais annexe la plus grande salle d’exposition du Palais de la découverte, sous l’indifférence générale de la direction. Scientifiques, enseignants, visiteurs, personnel se battent pour protéger le Palais de la découverte. La fin approche, les dinosaures résistent. Le couperet tombe le 2 décembre : le conseil des ministres approuve le projet concocté en haut lieu. Le Palais de la découverte disparaîtra le 31 décembre, et les quelques forces qui lui restent seront utilisées avec celles de la Cité des sciences et de l’industrie pour mener des projets virtuels et coûteux : serious games, web-TV, portail ressources prendront le pas sur le réel des phénomènes. La générosité, la sincérité, la gratuité des scientifiques laissent la place à la mode, au profit et à la publicité au service du CAC40.

2009 : après 72 ans au service du public, dans le service public, et toujours avec un immense succès, le Palais de la découverte arrive à la fin du parcours. Pour partir en beauté, il donne rendez-vous tous les matins à 9h30 dans le Hall d’entrée à ses fans, aux irréductibles, aux enseignants, aux scientifiques, à tous ceux qui veulent venir. Apportez votre thermos de café, vos croissants, votre bonne humeur, votre désintéressement, votre intérêt, votre solidarité. Nous ferons ainsi quelques petits déjeuners informels et sympathiques.

La dernière image du Palais de la découverte sera conforme à son histoire, et à la légende qui se dessine déjà : une institution au service de la diffusion de la science dans l’humanité, qui s’est faite avec des hommes et des femmes. Le soi-disant musée du vingt-et-unième siècle, autoproclamé « de référence internationale » va devoir se mesurer en particulier à la trace laissée par le Palais de la découverte dans la mémoire du public et des scientifiques. Du 8 décembre au 17 décembre, venez au Palais et fabriquons une légende qui fera regretter au pouvoir d’avoir voulu assassiner l’esprit du Palais de la découverte !

===============================================

Parcours du projet de décret du nouvel établissement faisant disparaître le Palais de la découverte.

La consultation des instances représentatives au Palais (Comité technique paritaire) et à la Cité (Comité d'entreprise) en juin/juillet a abouti à un résultat sans appel : l'absence d'avis pour la Cité ; 10 voix sur 12 contre le projet de décret pour le Palais.

Au CNESER (Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche) du 21 septembre 2009, le ministère a tenté un passage en force en tentant de faire croire aux membres du CNESER qu'ils n'avaient à se prononcer que sur l'abrogation du décret 90-99 du Palais de la découverte et sa suppression de la liste des grands établissements.

Non seulement, le ministère a été envoyé dans les cordes, mais l'un des syndicalistes s'est même étonné : Comment peut-on mener un projet qui recueille une telle unanimité contre lui ?

Vote : 13 contre, 3 pour

Avis défavorable

Suite à cet avis, le SNESUP a demandé la mise au vote d'une motion :

"Le CNESER, qui a exprimé un avis défavorable à la fusion en un seul EPIC du Palais de la Découverte et de la Cité des Sciences et de l'Industrie, souhaite être associé aux réflexions et travaux qui doivent conforter les missions, les budgets et les statuts des personnels de production et de diffusion de la culture scientifique et technique."

Vote : 15 pour ; 3 contre

motion adoptée

Action liée à la gratuité des mercredis

Du 25 février au 1er avril 2009, le personnel a invité le public à entrer gratuitement tous les mercredis. Le Palais fonctionnait normalement, mais les visiteurs ne payaient pas. Au bout de six mercredis, nous avons eu quelques avancées : reprise du "dialogue social" avec la direction, réunion avec des "responsables" des ministères de la recherche et de la culture.
Pour montrer sa bonne volonte, le personnel a decidé de suspendre cette action, mais il est prêt à la reprendre si les timides débuts de discussion ne se concrétisent pas.

Soirée de soutien du mardi 24 mars


Marie-Christine Blandin soutient le personnel du Palais.
envoyé par soutien-palais-decouverte

Lors de la soirée de mobilisation au Palais de la découverte, Marie-Christine Blandin, sénatrice du Nord, a apporté son soutien aux personnels, en lutte contre le projet gouvernemental de fusion avec la Cité des sciences.

En savoir plus

Nomination de Claudie Haigneré (mission de préfiguration du nouvel établissement)

En savoir plus

Signez la pétition sur ce site.

Le personnel du Palais de la découverte,
représentants élus, personnes motivées, intersyndicale


Une autre possibilité pour nous aider : écrivez à une personne très influente... Si vous êtes nombreux à lui expliquer ce que le Palais de la découverte représente pour vous, peut-être utilisera-t-il de son influence...

http://www.elysee.fr/ecrire


Nous sommes

35467

signataires.


Et encore autant sur la petition amie "Sauvons le Palais de la découverte". Merci !

plusieurs pétitions

Voir la liste des signataires


ACTUALITES

27 mars 2009

On parle de nous dans NouvelObs.com
En savoir plus

26 mars 2009

On parle de nous dans Libération
En savoir plus

24 mars 2009

Soirée de soutien
En savoir plus

23 mars 2009

On parle de nous dans NouvelObs.com
En savoir plus

21 mars 2009

On parle de nous sur France3
En savoir plus

19 mars 2009

On parle de nous dans Métro
En savoir plus